ANTOINE OUEDRAOGO gouverneur de la région du Centre_ Est « ….. 63 élevés et 13 étudiants consommant la drogue ont été interpellés par les services de détection et de répression au cours du premier semestre 2016 et 1975 enfants et jeunes étaient en conflit avec la loi suite à des problèmes de toxicomanie ….»

Le problème de la drogue constitue un problème mondial, en effet le trafic et la consommation de la drogue sont devenus monnaie courante dans tous les pays. De part sa position géographique notre pays le BURKINA FASO situé au cœur de l’Afrique occidentale est exposé au trafic divers dont la drogue.

C’ est donc en vue d’ engager une synergie d’ action contre les dangers liés à la consommation de la drogue que le Secrétariat Permanent du comité national de Lutte contre la drogue (SP/CNLD) en partenariat avec la Fondation 2INOG(INSTRUIRE ET IMPACTER LA NOUVELLE GENERATION ) a entrepris une série de séance d’ information et de sensibilisation sur les connaissances générales des drogues à l’ endroit des décideurs et des leaders d’ opinion les 15 et 17 novembre 2016 à MANGA dans le Centre Sud et à TENKODOGO dans le centre – Est .

Ces sessions visent à permettre aux publiques cibles d’avoir une connaissance générale sur les drogues afin de susciter leur engagement. En rappel, la fondation 2INOG (INSTRUIRE ET IMPACTER LA NOUVELLE GENERATION) est engagée dans la lutte contre la consommation de la drogue depuis 2015.

A cet effet elle ne cesse de multiplier des forums et des conférences les régions du BURKINA pour sensibiliser les jeunes sur les dangers liés à la consommation des stupéfiants illégales.

ETIENNE S PITROIPA Président de 2INOG

C’est dans ce cadre que le président de 2INOG ETIENNS S PITROIPA à MANGA et à TENKODOGO a donné une communication est intitulé : LA DROGUE UN VERITABLE PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE repartie en quatre points à savoir :
La consommation inquiétante de la drogue
Les conséquences terrifiantes de la consommation
Les connexions désastreuses de la drogue
La contre-attaque stratégique.
La consommation de la drogue par les jeunes se manifeste par des comportements d’incivisme, la délinquance, la prostitution et la défiance de l’autorité de l’état. A MANGA la rencontre a été présidée par le gouverneur du Centre-Sud et a TENKODOGO par OUSMANE OUEDROGO gouverneur du Centre- Est
«La drogue est un véritable problème de santé public au BURKINA elle est un phénomène dévastateur qui touche toutes les franges de la société : les étudiants, les élèves et les adultes elle circule malgré les multiples efforts de surveillance et de mesures répressives appliqués en la matière dans les villes comme dans les campagnes du BURKINA ». Dixit ETINNE S PITROIPA

ANTOINE OUEDROAGO gouverneur du Centre- Est

A titre illustratif selon le gouverneur de la région du Center_ Est ANTOINE OUEDRAOGO « … les statistiques des services de sécurité de la ville de Ouagadougou au cours du premier semestre 2016, révèlent que 63 élevés et 13 étudiantes consommant la drogue ont été interpellés par les services de détection et de répressions. Les mêmes statistiques révèlent qu’au titre des trois dernières années ,1975 enfants et jeunes étaient en conflit avec la loi suite à des problèmes de toxicomanie »

MARIAM DIALLO/ ZOROME Secrétaire permanent CNLD

Ces sessions visent aussi à encourager les participants à la mise en place de comités régionaux, provinciaux et communaux de lutte contre drogue car selon MARIAM DIALLO /ZOROME Secrétaire Permanente du CNLD : « L’Etat à lui seul ne peut pas lutter contre le fléau de la drogue il faut l’implication de tous, les coutumiers les religieux, les leaders d’opinion, les ONG les partenaires techniques et des personnes ressources capables d’ apporter du soutien matériel ou techniques »C’est ainsi que le président de 2INOG ETIENNE S PITROIPA a conclu en lançant un appel à l’ endroit de tous afin que des mécanismes soient mis en place pour contre carrer le fléau de la drogue « c’est une question d’extrême urgence. La drogue le sexe l’argent, la folie et la mort sont des compagnons inséparables» a-t-il ajouté.

Service communication
VELEGDA JOEL